Month: November 2020

Binance thwarts attempted blockchain

The centralised part of the „CeDeFi“ did not help much, however.

Binance announced Wednesday that it has successfully recovered about $344,000 in funds from an attempted coup at the Wine Swap, a project of Binance Smart Chain (BNB).

The Wine Swap was an automated market taker platform, similar to Uniswap, launched on October 13. Within an hour of its launch, it had accumulated $345,000 in funds, which were quickly withdrawn from the platform by the creators of the Wine Swap.

The funds were then sent to various addresses in an attempt to get them out of Binance Smart Chain. Most of the funds were migrated to the Ethereum blockchain, although a portion was also sent to the centralized Binance platform and two other exchanges, being frozen immediately, Binance said.

Later, the Bitcoin Benefit team was able to identify the creators of the Wine Swap through on-chain analysis. The criminals returned the money when they learned that they had been caught.

The money is expected to be returned to its original owners after the alleged scammers converted part of it into other tokens.

The story is not unlike DeFi hacks like dForce or the September bZX hack. In all cases, the perpetrators were caught through online analysis or other external factors.

Binance states that they cannot control funds in Binance Smart Chain, nor even freeze them. Only those who reach the exchange are under the company’s control.

The incident illustrates how it may be possible for hackers and scammers in Binance Smart Chain to avoid capture using some of the decentralized bridge options.

However, the Smart Chain ecosystem remains isolated: Binance largely controls validation through its participation in the BNB, and the bridges appear to be presenting a useful bottleneck to strengthen tracking in the chain.

Binance Smart Chain is a smart contract enabled blockchain launched by the exchange. It is fully compatible with the Ethereum Virtual Machine and comes as part of the company’s approach to decentralized finance, referred to as „centralized decentralized finance“ by Binance Changpeng Zhao’s CEO.

Ripple’s Garlinghouse criticizes Bitcoin energy use before the Biden government

With Joe Biden declared the next president of the United States, Ripple CEO Brad Garlinghouse is ensuring that his company’s messages are aligned with the new administration.

Ripple CEO Brad Garlinghouse believes that corporations that convert money into Bitcoin (BTC) may be making an expensive mistake when a more environmentally conscious Biden administration takes the White House in January.

Volumes in DEX increased 1,000% in Q3 before October saw the DeFi mania cool off

Garlinghouse said on Monday that the new president will be much tougher on climate change, requiring all publicly traded companies to disclose their greenhouse gas production activities. He highlighted Square as a company that „may want to pay attention“ to new federal guidelines that can be implemented once Biden takes office.

Garlinghouse’s comments pick up a previous tweet from NYT Politics, which outlined some of Biden’s proposed measures on climate change, including a return to the Paris Agreement and the signing of executive orders to reduce emissions. President Trump withdrew from the Paris Accord in 2017 under allegations the pact would hurt the U.S. economy.

Square made headlines last month by adding 4,709 Bitcoin to its balance. At the time of the purchase, the newly acquired Bitcoin accounted for about 1% of the company’s available cash.

High continues and Bitcoin’s price reaches a new record of 2020 at US$ 15,950

In August, MicroStrategy’s mid-cap technology company said it turned Bitcoin into its new reserve currency, buying US$250 million in digital assets. Since then, the business intelligence company has increased its holdings to 38,250 BTC – worth around $590 million at the time of writing this article.

Garlinghouse praised MicroStrategy’s crypto move in August, but seems to have changed its position after the presidential election. Ripple’s „money sustainability“ narrative seems to conform to the concerns of the new Biden administration. It is also used to show the supposed superiority of XRP over the proof-of-work consensus that drains resources from Bitcoin.

Ripple claims that for every 1 million transactions, its XRP token could power 79,000 lightbulb hours compared to 4.51 billion Bitcoin lightbulb hours. The company states that the XRP is 57,000 times more efficient than Bitcoin.

Bitcoin fait face à une résistance de 14 000 $ lors de l’anniversaire du livre blanc NEXO,

La CTB atteint le niveau de résistance clé de 14 000 dollars exactement 12 ans après le livre blanc de Satoshi. Le NEXO et le CEL poussent dans l’espace du CeFi.

Les bitcoins ont continué à augmenter alors que le marché bourdonne à la suite de l’annonce récente de PayPal, la pièce ayant atteint la résistance clé de 14 000 $ au cours du week-end. Le même niveau de résistance a bloqué l’avance de Bitcoin Code dans le rallye des cryptocurrences de 2019, qui a atteint son point culminant en juin de cette année-là. Ce niveau est maintenant la seule résistance qui empêche la plus grande cryptocarte du monde de tester les sommets historiques autour de 20 000 $.

Le Livre blanc sur les bitcoins a été publié le 31 octobre 2008, six semaines seulement après la faillite de la banque d’investissement Lehman Brothers, le 15 septembre. Le document décrivait une nouvelle monnaie décentralisée soutenue par une technologie de chaîne de blocs et tout un univers financier a émergé depuis lors.

La BTC s’est retirée du niveau de prix de 14 000 dollars et se négocie autour du niveau de 13 500 dollars lundi, mais cela pourrait n’être qu’une pause avant une nouvelle poussée de la résistance. La capitalisation boursière totale des projets de cryptologie monétaire est maintenant proche de 400 milliards de dollars, après avoir dépassé ce niveau avec les récents sommets atteints par la pièce. La BTC dispose de 250 milliards de dollars de cette valeur et la pièce domine le marché à hauteur de 63 %.

Anthony Pompliano, co-fondateur de Morgan Creek Digital et passionné de cryptologie, a fait remarquer que la BTC s’était détachée de sa corrélation avec les actions et les actifs à risque au cours des dernières semaines et que le statut de la pièce se développe en tant que valeur refuge. L’investisseur milliardaire Mike Novogratz est d’accord et considère la BTC comme une forme d’or numérique et une réserve de valeur, mais ne voit pas la pièce comme une monnaie traditionnelle dans les cinq prochaines années. C’est un point sur lequel j’ai fait des remarques dans le passé en disant qu’historiquement, le monde a connu des systèmes à deux niveaux. L’or et le fiat sont un exemple de système à deux niveaux et il est possible que la CTB reste un refuge, tandis que quelque chose comme le Bitcoin Cash pourrait devenir l’élément transactionnel. Le récent désir des banques centrales de créer leurs propres pièces est une menace pour toute monnaie de transaction à venir dans l’espace numérique.
NEXO

NEXO a été l’une des pièces les plus performantes de la semaine avec un gain d’environ 25%. Le plus grand cryptoprêteur du monde opère dans la scène financière centralisée (CeFi), qui est une sphère distincte de DeFi, en raison du pont entre les mondes du prêt traditionnel et de la chaîne de financement.

Nexo a annoncé en juillet qu’il cherchait à rejoindre des sociétés comme Coinbase et Genesis en entrant dans l’espace du Prime Brokerage.

Les prime brokers dans le secteur de la finance traditionnelle sont dominés par les plus grandes banques d’investissement et le terme se rapporte aux services qu’ils fournissent aux fonds spéculatifs et autres fonds d’investissement, ou clients à valeur nette élevée. Une entrée dans cet espace pourrait entraîner une forte augmentation des actifs et la valorisation de Nexo.

Le projet, basé en Suisse, compte actuellement 800 000 utilisateurs et offre un accès à la cryptographie via plus de 40 devises, la société ayant traité plus de 3 milliards de dollars de prêts cryptographiques au cours des deux dernières années. Les taux d’intérêt sur les pièces de monnaie stables en dollars sont d’environ 10 à 12 %, tandis que la société offre 5 % sur la BTC et une foule d’autres pièces. La société a également récemment garanti sa première hypothèque avec un prêt de 1,2 million de dollars pour une maison aux États-Unis.

Les récentes nouvelles de PayPal donnent un coup de pouce à des entreprises telles que Nexo, qui devrait adopter de plus en plus de cryptocurrences. Avec des taux bas dans l’ensemble de l’économie mondiale, un plus grand nombre d’investisseurs pourraient chercher à se lancer dans le prêt de devises cryptographiques.

Offrir des taux d’intérêt plus élevés nécessite également de faire payer des taux plus élevés aux emprunteurs, mais le co-fondateur de Nexo, Antoni Trenchev, a récemment nié que les taux de crypto sont élevés, en disant :

„Mais pour les habitants des pays du tiers monde ou même des marchés émergents, comme l’Asie, nous n’obtenons que 5,99% APY. C’est donc encore très, très bas, quelle que soit la comparaison avec le secteur financier traditionnel. Et la raison pour laquelle il en est ainsi, c’est que cela est lié au risque des actifs sous-jacents et des garanties et au fait que nous ne faisons pas de vérification de crédit“.